Historique

Les informations contenues dans cette page proviennent en grande partie de cet ouvrage :
FOURNIER, Angèle. Traverser les courants... 50 ans de formation et d’histoire, Grande-Rivière, Centre spécialisé des pêches, 1999, 120 p.

Ce document est disponible pour consultation à la bibliothèque de l'ÉPAQ. Vous pouvez aussi vous le procurer, au coût de 20$ (taxe incluse), en contactant Cécile Meunier par téléphone (418 385-2126) ou par courriel (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ).

L'École d'apprentissage en pêcheries (1948-1965)

L'École d'apprentissage en pêcheries de Grande-Rivière fut inaugurée le dimanche 27 juin 1948. Après une année consacrée à l'aménagement, l'école ouvre officiellement ses portes le 1er avril 1949. Dès l'automne 1949, l'école offre des cours de cuisson du poisson, moteurs marins, secourisme, natation, éléments de menuiserie, dessin industriel, soudure, mécanique, ainsi que de la formation professionnelle à de jeunes pêcheurs. En tout, ce sont 836 personnes de tous âges et des deux sexes qui sont venus s'instruire à l'École d'apprentissage en pêcheries au cours de l'année 1949-1950. Après quatre années d'existence l'école s'avère déjà trop petite, alors on décide de l'agrandir afin de mieux répondre aux besoins nouveaux de l'industrie

Au corps principal, une aile est ajoutée à l'est du portique, ce qui équilibre les lignes d'ensemble en plaçant l'entrée principale au centre de la façade. Une fois la nouvelle construction complétée, à l'hiver 1955, l'école agrandie forme un immeuble dont le corps principal mesure 150 pieds de façade par 55 pieds de largeur et deux étages et demi de haut. En automne 1958 est inauguré le premier programme régulier de deux ans de l'école, celui de technicien en pêcheries. Puis en 1962, l'école est de nouveau agrandie : une aile est ajoutée à l'est de l'établissement principal.

L'École des pêcheries (1965-1970)

En juin 1965, la juridiction de l'École d'apprentissage en pêcheries est transférée du ministère de l'industrie et du Commerce au ministère de l'Éducation, récemment institué, et devient l'École des pêcheries. Le 25 mai 1968 est lancé le premier bateau-école, le E.P. Le Québécois, les initiales E et P signifiant «Éducation» et «Pêcheries». Le ministère de l'éducation joue ainsi un rôle de pionnier en Amérique du Nord grâce à cet instrument unique qui permettra d'améliorer la formation des futurs pêcheurs. C'est également en 1968 que l'enseignement collégial fait son apparition. À partir de juillet 1969, c'est le Collège de la Gaspésie qui assume la responsabilité de l'administration financière et pédagogique de l'École des pêcheries, puis le personnel de l'école est intégré au Collège en octobre 1970.

L'École des pêches (1970-1977)

Vers le début des années 1970, l'erreur de dénomination attribuée à l'École des pêcheries est corrigée. Étant donnée que le mot pêcheries signifie «lieu de pêche», il correspond moins à la réalité de l'institution, puisque l'enseignement qui y est dispensé englobe un plus vaste champ d'action. Il est plus pertinent de baptiser l'institution École des pêches, qui est d'ailleurs l'appellation la plus souvent utilisée par la population en général de même que par le milieu des pêches depuis le début de son existence.

L'Institut des pêches du Québec (1977-1983)

En 1977, comme le veut la tendance prise au Québec par les institutions qui se distinguent par leur spécialité technique, l'École des pêches de Grande-Rivière adopte le nom d'Institut et devient l'Institut des pêches du Québec.

Le Centre spécialisé des pêches (1983-2007)

En octobre 1983, l'Institut des pêches du Québec reçoit l'accréditation de centre spécialisé, devenant ainsi l'un des premiers centres spécialisés au Québec. L'institution s'acquittera de sa nouvelle mission dans les domaines reliés au cycle qui s'étend de l'exploitation de la ressource à la consommation des produits marins. Aussi, le Collège de la Gaspésie adopte un règlement sur un mode de gestion particulier voulant respecter la vie propre du Centre et son autonomie.

Tôt le matin du 12 novembre 1984, c'est la désolation pour tous et chacun au retour au travail le lundi : le Centre spécialisé des pêches a été la proie des flammes. Un riche patrimoine vient de disparaitre, une époque est révolue, mais une phase de modernisation et de développement se prépare! Le 8 novembre 1985, la Direction du Centre procède à la première pelletée de terre de la construction du nouvel édifice qui sera inauguré en janvier 1987. En 1988, le CSP se joint au regroupement des Écoles nationales du Québec.

L'École des pêches et de l'aquaculture du Québec (2007-)

En 2007, le Centre spécialisé des pêches change de nom et devient l'École des pêches et de l'aquaculture du Québec.

Pour en savoir plus sur l'histoire et le patrimoine de la pêche au Québec, vous pouvez consulter le site Internet du Collectif Pêche et Patrimoine.