À propos de la recherche

Le Cégep de la Gaspésie et des Îles, dont fait partie l’École des pêches et de l’aquaculture du Québec, est l’un des plus importants collèges de recherche appliquée et de transfert technologique du réseau collégial. Au sein même de sa mission figure le désir de soutenir et réaliser des projets de recherche pédagogique et de recherche appliquée, et d’offrir de l’aide technique aux entreprises.

Afin de l’appuyer dans l’atteinte de cet objectif, le Cégep dispose de trois centres collégiaux de transfert de technologie (CCTT). Ces centres permettent de développer la recherche appliquée en Gaspésie et aux Îles tout en établissant des ponts stratégiques entre l’enseignement, la recherche appliquée et le milieu industriel, et ce, dans trois secteurs : les pêches et l’aquaculture, les énergies renouvelables et les pratiques sociales novatrices – développement durable. La gestion des CCTT est confiée à trois organismes à but non lucratif, soit Merinov, Nergica et le CIRADD.

Merinov

Merinov est le plus important centre intégré de recherche appliquée dans les domaines de la pêche, de l’aquaculture, de la transformation et de la valorisation des produits aquatiques au Canada. Il compte des locaux à même l’École des pêches et de l’aquaculture du Québec, à Grande-Rivière.

En savoir plus

Nergica

Nergica est un centre de recherche appliquée qui travaille à stimuler l’innovation en matière d’énergies renouvelables à travers des activités de recherche, d’aide technique, de transfert technologique et d’accompagnement aux entreprises et aux collectivités. Il compte des locaux à même le campus de Gaspé du Cégep de la Gaspésie et des Îles.

En savoir plus

CIRADD

Le CIRADD est un centre de recherche en innovation sociale spécialisé en développement durable. Il offre des services de recherche et d’analyse ainsi que du soutien, de l’accompagnement et de la formation aux organisations qui souhaitent trouver des solutions innovantes et durables.

En savoir plus

270
projets de recherche réalisés
45
étudiants et étudiantes rémunérés dans le cadre de travaux de recherche

En date de l’année 2019-2020, plus de 270 projets ont été réalisés par les CCTT du Cégep de la Gaspésie et des Îles. Le Cégep compte une vingtaine d’enseignantes et d’enseignants, 65 chercheuses et chercheurs et 38 techniciennes et techniciens ayant participé à des activités de recherche au Cégep ou avec les trois CCTT. De plus, 45 étudiantes et étudiants ont reçu une rémunération pour des travaux de recherche appliquée.

Septième au Canada en recherche!

Selon le top 50 de Re$earch Infosource Inc., le Cégep de la Gaspésie et des Îles se classe septième au national et deuxième au provincial en ce qui a trait aux retombées économiques générées par ses activités de recherche. Au classement provincial, le Cégep gagne deux positions et il gagne cinq positions à l’échelle canadienne.

Selon Re$earch Infosource Inc., les activités de recherche du Cégep et de ses trois centres collégiaux de transfert de technologie (CCTT), soit le CIRADD, le Centre de recherche et d’innovation en énergies renouvelables (Nergica) ainsi que le CCTT en pêches (Merinov), ont généré 9 761 000 $ en retombées économiques.

Option de Recherche-études

Le Cégep est un tremplin pour les étudiantes et étudiants qui souhaite acquérir une première expérience en recherche, grâce à l’option d’études « Recherche-études » qui peut s’ajouter à plusieurs programmes d’études.

En savoir plus

Merci au Fonds de soutien à la recherche 

Le Fonds de soutien à la recherche du gouvernement du Canada vise à aider les établissements d’enseignement postsecondaire canadiens à couvrir les dépenses engagées dans la gestion de leurs travaux de recherche et à maintenir un milieu de recherche de calibre mondial. Les subventions attribuées par le Fonds peuvent servir à : 

  • Entretenir du matériel et des laboratoires modernes; 
  • Donner accès à des ressources sur les connaissances à jour; 
  • Fournir du soutien administratif et appuyer la gestion de la recherche; 
  • Respecter les normes règlementaires et éthiques; 
  • Transférer les connaissances du milieu universitaire aux secteurs public, privé et sans but lucratif pour faire du Canada un chef de file mondial de la recherche et du développement. 

Pour l’année 2022-2023, le Cégep de la Gaspésie et des Îles recevra une subvention de 32 070 $. 

Ce montant sera entièrement utilisé pour une partie des coûts de gestion et d’administration des activités de recherche de l’établissement. Plus particulièrement, la somme sera utilisée pour couvrir une partie des salaires et avantages sociaux des employés du service de la recherche et de l’innovation. 

Répartition du fonds selon les cinq catégories de dépenses : 

Installation de recherche 

0 $ 

Ressources en matière de recherche 

0 $ 

Gestion et administration des activités de recherche de l’établissement 

32 070 $ 

Exigences règlementaires et frais d’agrément 

0 $ 

Propriété intellectuelle et mobilisation des connaissances 

0 $