L'École des pêches et de l'aquaculture du Québec (ÉPAQ) récupère son statut d'approbation

En réponse aux inquiétudes soulevées par M. Sylvain Roy, député de Bonaventure, l’École des pêches et de l’Aquaculture du Québec tient à rectifier certaines informations. En date d’aujourd’hui, l’ÉPAQ récupère son statut d’approbation d’école autorisée à offrir des cours et à émettre des certificats de Transport Canada. Dans ce processus, l’école a  toujours conservé la permission d’offrir ses formations.

 

En réponse aux inquiétudes soulevées par M. Sylvain Roy, député de Bonaventure, l’École des pêches et de l’Aquaculture du Québec tient à rectifier certaines informations. En date d’aujourd’hui, l’ÉPAQ récupère son statut d’approbation d’école autorisée à offrir des cours et à émettre des certificats de Transport Canada. Dans ce processus, l’école a  toujours conservé la permission d’offrir ses formations.

Depuis le dépôt de l’audit de Transport Canada en hiver 2019, l’ÉPAQ collabore avec l’organisation gouvernementale afin de mettre à jour son système de gestion de la qualité. En ce sens, l’École des pêches et de l’aquaculture du Québec avait soumis un plan d’action au printemps dernier. Depuis hier, le nouveau directeur de l’ÉPAQ, M. François Castilloux, a mis en place un plan de redressement entourant le statut d’approbation. Ce faisant, les étudiantes et étudiants recevront, comme à l’habitude,  les certificats de formation requis par Transport Canada.