Prix d'excellence du FRQNT 2018 : Éric Tamigneaux, lauréat

Éric Tamigneaux, professeur au Cégep de la Gaspésie et des Îles et chercheur chez Merinov, remporte le Prix d’excellence 2018 du FRQNT. D’une valeur de 10 000 $, ce prix reconnait la contribution exceptionnelle d’un chercheur ou d’une chercheuse universitaire ou collégiale dans les domaines des sciences naturelles, des sciences mathématiques et du génie, leur rayonnement international et les retombées de leurs travaux de recherche pour le Québec.

 

Enseignant à l’École des pêches et de l’aquaculture du Québec depuis 1999, M. Tamigneaux est également chercheur chez Merinov, le Centre collégial de transfert de technologie (CCTT) des pêches affilié au Cégep de la Gaspésie et des Îles. De 2012 à 2017, il a aussi été titulaire de la Chaire de recherche industrielle dans les collèges du CRSNG en valorisation des macroalgues. Pédagogue, il accorde une grande importance au transfert des connaissances; il collabore avec les entreprises du secteur et implique ses étudiants et étudiantes dans ses projets de recherche.

 

La qualité de son implication et de ses recherches permet le développement de la mariculture. Il a, en outre, transposé avec succès le processus de l’algoculture aux espèces, au climat et à l’industrie du Québec. Pour Éric Tamigneaux, ce prix témoigne de l’importance de couplage Cégep-CCTT : « C’est un immense honneur et une grande joie de recevoir ce prix qui consacre un travail de longue haleine. Je tiens à souligner la contribution essentielle de l’équipe d’enseignants, d’étudiants et de chercheurs allumés qui m’entoure ainsi que la direction du Cégep de la Gaspésie et des Îles dont le soutien m’a permis de combiner enseignement et recherche. Cette récompense démontre que le couple Cégep-CCTT crée un environnement de travail exceptionnellement stimulant qui vient à la fois enrichir le travail de l’enseignant et celui du chercheur »,  explique-t-il. M. Yves Galipeau, directeur général du Cégep, ajoute : « Le Cégep soutient le développement d’activités de recherche parce qu’il croit à la synergie qui s’exerce entre les secteurs de l’enseignement et de la recherche. De plus, par sa nature même, cette recherche bénéficie directement aux entreprises de la région ce qui permet au Cégep de concrétiser sa mission de soutien au développement scientifique, économique et culturel de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine ».

 

Rappelons qu’en 2017, M. Tamigneaux a reçu le prix ACFAS Denise-Barbeau qui souligne l’excellence et le rayonnement des travaux et des actions d’un chercheur de l’enseignement collégial. Le Cégep de la Gaspésie et des Îles est fier du travail de son personnel et félicite chaleureusement M. Tamigneaux pour ce prix.